Environnement Favorable

Historique

Les organisations de la société civile (OSC) sont de plus en plus reconnues comme des acteurs clés dans la promotion de la gouvernance démocratique, du développement équitable et de la croissance inclusive. Toutefois, dans de nombreux pays, elles sont également confrontées à des défis liés à l'espace juridique et politique restreint dans lequel elles opèrent. Pour pouvoir jouer pleinement leur rôle dans la société, les OSC ont besoin d'un environnement opérationnel qui va leur fournit l'espace nécessaire pour agir librement.

Un environnement favorable dans lequel les OSC peuvent opérer doit comprendre des lois et des politiques appropriées, un espace politique qui permet la libre association et participation, la disponibilité des ressources (financières et humaines) et l'accès à la technologie. Il doit comprendre également diverses dimensions spécifiques telles que la formation, le fonctionnement, l'expression, le rassemblement pacifique, l'accès aux ressources, la collaboration et les coalitions tant au sein des organisations de la société civile qu'entre les OSC et le gouvernement.

Garantir un environnement favorable à la société civile est une responsabilité multipartite. Les gouvernements doivent créer un environnement juridique, réglementaire et politique conforme aux droits internationalement reconnus qui soutiennent la création et le fonctionnement des OSC. Les OSC elles-mêmes sont appelées à se pencher sur leurs légitimités, leurs crédibilités et leurs responsabilités, par exemple en examinant les plans et priorités des gouvernements nationaux et locaux et en assurant la coordination avec d'autres acteurs et entre elles. Les fournisseurs doivent faire progresser l'environnement favorable aux OSC dans leurs dialogues politiques avec les gouvernements bénéficiaires, tout en aidant les OSC à opérer en fonction de la demande, de manière responsable et transparente. En outre, toutes les parties prenantes doivent se réunir pour entamer un dialogue multipartite sur les politiques et les plans de développement.

L’un des objectifs de la campagne pour la création d'un environnement favorable aux OSC consiste à faire en sorte que les gouvernements révisent leurs lois et politiques afin de permettre aux OSC de fonctionner librement dans leurs pays respectifs. Cela impliquerait le retrait des lois restrictives qui entravent le plein fonctionnement des OSC, la révision des conditions de leur creation, de leur enregistrement et de leur fonctionnement, y compris les politiques arbitraires, et la reproduction des processus et des exigences, en particulier pour les OSC qui travaillent sur les droits humains dans des environnements critiques et sensibles.

Il y existe aussi la volonté d'inverser les tendances à la réduction et à la fermeture des espaces civiques et d'affirmer les libertés fondamentales des citoyens, à savoir la liberté d'association, d'expression, de la presse et de la participation politique, ainsi que leurs droits à la réunion pacifique et à l'information.

WACSI cherche à influencer et à plaider auprès des gouvernements, des organismes régionaux et du secteur privé pour la création d’un environnement favorable qui permettra aux OSC de maximiser leur contribution au développement. Pour ce faire, WACSI est membre du Comité National sur le Cadre Juridique des ONG au Ghana. Le WACSI travaille depuis plusieurs années avec le Secrétariat pour le Projet de loi sur les ONG du Ghana et le Centre de Renseignement Financier (FIC) ainsi qu'avec le Groupe Intergouvernemental d'Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l'Ouest (GIABA) sur les questions de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. WACSI s'est également associé au Centre pour l'Intégration Régionale en Afrique afin de relever les défis de l'intégration régionale par le biais du Forum sur les questions d'Intégration Régionale (RIIF). En plus de ce qui précède, WACSI fourni dernières informations concernant les évènements qui se produisent au sein de l'espace civique par le biais du moniteur de l'espace civique en collaboration avec CIVICUS.