Language: English | French

Institut de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest

WACSI Blog

Articles publiés: Cette Semaine | Ce Mois | Cette Année

Articles publiés entre:

Les Initiatives de renforcement de leadership de WACSI à l’endroit de la jeunesse ouest africaine

Le monde n’a jamais été aussi jeune avec 50% de la population mondiale en dessous de 25 ans. La grande majorité se retrouve dans les pays en voie de développement et près de la moitié vivent  avec moins de deux dollars par jour. Avec 200 millions d’habitants âgés de 15 à 24 ans, l’Afrique a la population la plus jeune au monde. 

Selon le rapport Perspectives économiques en Afrique, établi en 2012 notamment par la Banque Africaine de Développement (BAD), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) et l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques des pays industrialisés (OCDE), ce chiffre devrait doubler d’ici 2045.

Cette jeunesse qui devrait être une opportunité est malheureusement une bombe à retardement, par manque de stratégies et politiques adéquates de la part de nos gouvernements. Je suis toujours surpris lorsque nos dirigeants ouest africains nous encouragent, nous les jeunes à développer l’agriculture au même moment qu’ils signent les Accords de Partenariat Economiques (APE) qui favorisent les produits occidentaux (qui sont subventionnés) au détriment des produits locaux.

Je suis d’accord qu’on ne puisse commencer à partir de rien. Cependant, ce ne sont pas tous les jeunes qui demandent un soutien financier avant d’entreprendre. Ne serait-ce un environnement propice (bonne gouvernance) et des politiques appropriées peuvent déjà changer la donne.

Il est de ce fait, nécessaire d’avoir de vrais leaders, des leaders exemplaires à divers niveaux de nos sociétés. Des leaders dont les propos et les actes sont en adéquation y compris au sein de la société civile. Comme le disais Hillary Clinton, au cours du sommet sur le dialogue stratégique avec la société civile en 2012, la vraie démocratie est comparable à un tabouret à trois pieds : (1) un gouvernement responsable qui répond aux aspirations de son peuple, (2) un secteur privé dynamique et pourvoyeur d’emplois et (3) une société civile très influente.

C’est pour répondre à ce besoin que WACSI, initie depuis 2008 des programmes de renforcement de leadership à l’endroit de la jeunesse Ouest Africaine, conscient du fait que nous sommes non seulement les leaders de demain mais aussi ceux d’aujourd’hui.

Le programme de stage de la génération future

La première initiative de WACSI a été le programme de stage de la génération future. Ce programme permet aux jeunes diplômés ou en début de carrière et passionnés par la société civile de bénéficier d’un programme de stage de 6 mois à WACSI. Ce programme répond au problème de sous/manque d’emplois dans la sous-région dans le sens où il permet aux jeunes d’acquérir l’expérience nécessaire pour avoir un emploi stable. Ce programme fête cette année, ces dix ans. Environ 90 - 95% de ses bénéficiaires ont eu un emploi stable dans des organisations de grande réputation, dans les six mois qui ont suivi la fin de leur stage. Plus d’une trentaine de jeunes de 12 pays de la CEDEAO ont pris part à ce programme.

Les anciens bénéficiaires de ce programme occupent de différents postes au sein de la société civile et des organisations internationales dans la sous-région. On peut citer entre autre, le directeur pays de Send-Ghana, le chargé de subvention de TY Danjuman Foundation, la chargée des politiques de Water Aid Ghana, le chef du département d’influence et du plaidoyer des politiques à WACSI, le chargé de programme de Catholic Relief Service en Guinée, l’assistante de programme à la Banque Mondiale (bureau de Cote d’Ivoire), le responsable de programme à UNICEF Guinée et moi-même chargé de programme au département de renforcement des capacités à WACSI etc.

L’Institut de leadership de la société civile

La seconde initiative de WACSI en matière leadership est le Civil Society Leadership Institute (CSLI) traduit, l’Institut de Leadership de la Société Civile en français. Commencé en 2015 avec l’appui de Ford Fondation, ce programme comporte deux composantes :

Une formation résidentielle de deux semaines à l’attention des leaders en devenir de la société civile de tous les pays de la CEDEAO. Entièrement financé, ce programme, met l’accent sur le leadership dans leur projet personnel ainsi que dans les organisations où ils prennent des responsabilités.

La deuxième composante est un programme de mentorat intergénérationnel. Les boursiers du CSLI bénéficient, chacun, d’un programme de mentorat de 4 mois au minimum auprès d’éminents acteurs expérimentés de la société civile. Le but est de leur permettre d’échanger avec ces derniers sur leurs parcours, de bénéficier d’un accompagnement personnalisé ainsi que d’apprendre des expériences, succès et échecs de leurs ainés pour tracer leur propre voie.

Le programme de recherche de la prochaine génération

La troisième initiative de WACSI, est le programme de recherche de la prochaine génération ou trois jeunes doctorants par an, passent trois mois dans les locaux de WACSI (avec toutes les ressources nécessaires à leur disposition) pour effectuer une recherche sur les questions relatives au leadership et la gouvernance au sein de la société civile. Les résultats et recommandations de ces études sont utilisés pour améliorer le contenu de nos différents programmes de leadership.

Le Programme de Leadership YALI
La quatrième initiative est le programme de leadership de YALI. WACSI en collaboration avec #IREX, travaille sur ce programme mis en place par le gouvernement américain. Notre Travail est de faire le suivi pour un renforcement continue des aptitudes et compétences en leadership des boursiers du programme de #YALI après leur retour des Etats-Unis à travers des programmes de stage professionnel, mentorat et partage mutuel entre boursiers (au cours d’une conférence régionale annuelle). Sans oublier que depuis 2015, WACSI donne des formations en plusieurs modules au centre régionale de YALI d’Accra.

WACSI ne compte pas s’arrêter là dans l’appui au développement du leadership en Afrique de l’Ouest. Le nouveau plan stratégique (2018 – 2022), prévoit même un accroissement de nos engagements à l’endroit de la jeunesse Ouest Africaine surtout les mouvements spontanés de jeunes qui font aussi leur preuve à la promotion de la gouvernance démocratique et inclusive dans la sous-région comme ce fut le cas du Burkina, au Sénégal et dans bien d’autres pays.

Auteur : Leandre Banon, Chargé de Programme au département de Renforcement des Capacités à WACSI

 

Add new Comment


Read Comments